Introduction à l'analyse et l'application de la recherche du psychiatre anglais des années 1960, Ronald D. Laing, par l'étude de son ouvrage majeur et unique, ses autres ouvrages n'étant pas à prendre en compte : Le Moi divisé (The Divided self), paru en 1959 chez Tavistock Publications Ltd London, et chez l'éditeur français Stock en 1970 et 1979. Cet ouvrage est à présent épuisé, et non-réédité. L'oeuvre de Laing est abandonnée et en voie d'oubli.
Le travail de Ronald Laing est selon moi la seule avancée réelle dans le domaine de la connaissance de l'esprit humain.
Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier, le 21 mai 2017.
Adresse de ce texte :
http://www.le-totalitarisme-en-copropriete.net/ronald-d-laing-le-moi-divise-le-totalitarisme-en-copropriete.html

Le site http://www.aredam.net/ sert de renvoi sur le site sur lequel est publié ce travail sur Laing (http://www.le-totalitarisme-en-copropriete.net/ ).

Le site aredam.net est à vocation globale, et est visité chaque mois par des visiteurs de plus de 100 pays différents (jusqu'à 130 pays), ( http://www.aredam.net/awstats/ ).

Le renvoi par aredam.net est efficace, car il y a déjà des dizaines de visites sur le site le-totalitarisme-en-copriete.net, sitôt ce site ouvert (http://www.le-totalitarisme-en-copropriete.net/awstats/ ).

La volonté de lier un site à vocation universelle à un site ayant trait à un phénomène très localisé, comme cette copropriété du 30-32 rue du Vieux-Palais à Rouen, résulte de la mise en application du travail de Laing, qui est l'intégration opposée à la division de la personnalité.

Laing ne s'est pas rendu compte, ou a été effrayé de ce qu'il devait conclure, que ce qu'il décrivait était non-pas le mécanisme intime de la personnalité malade, mais le mécanisme intime psychique de l'individu normal.

Il est aussi évident, il faut le poser immédiatement là, que le travail de Laing, ainsi que le mien, qui est sa continuation – et probablement son unique continuation mondiale, peut servir aux officines étatiques et privées de recherche et d'application de destruction de la personnalité, au niveau de l'individu ou des masses (l'instar du département de psychologie opérationnelle de l'ex-Stasi et de sa pratique de la destruction de la personnalité).

Mon travail est donc un espace d'échange entre les forces de destruction, de fragmentation de la personnalité, et celles d'intégration.

Il n'y a pas plus avancé que la recherche de Laing dans le domaine de l'esprit et ce n'est pas étonnant que ce travail soit en voie de parfaite disparition, car comme dans tous les autres domaines de la créativité humaine, on peut constater que nous allons vers un total appauvrissement.

Voici des pages scannées du livre épuisé et non-réédité de Laing, The Divided self :
http://www.le-totalitarisme-en-copropriete.net/ronald-d-laing-le-moi-divise-extraits-1.html

Sommaire de ces pages :

1 – Couverture du livre.

2 - Pages 280-281 et pages 282-283 : Unité personnelle préalable à la conscience réflexive. C'est à dire avoir conscience de son propre moi. Mémoire fragmentaire, vie située dans l'instant présent.

3 - Pages 274-275 : extrait : « Sa mère était disposée à accepter un faux moi soumis, à aimer cette ombre et à tout lui donner. Elle essayait même d'ordonner à cette ombre d'agir comme si elle eût été une personne ».

4 - Page 127 et pages 128-129 : le système du faux moi.

5 - Table des matières.

6 - Pages 110-111 Schéma.